www.courriermedical.com  

Page d'accueil
 
Rubriques

Actualités

Archives
  

Annuaires
Nouveaux sites

Annuaire des syndicats
  
Services

Chiffres utiles
  
Contact
Publicité
Contact
  
le 26 / 04 / 2010
Découverte d'un gène qui accélèrerait la repousse des cheveux après une chimiothérapie

Selon des chercheurs de l'Université Cornell, le gène de Sonic Hedgehog (Shh) jouerait un rôle dans la croissance des follicules du cuir chevelu.

Les chercheurs de l'Université Cornell, ont découvert le rôle du gène Sonic Hedgehog (Shh) sur la souris, qui accélère la repousse des cheveux. Cette découverte pourrait s'appliquer après une chimiothérapie, car en général la repousse prend entre 3 et 6 mois et parfois certains patients ne retrouvent pas complètement toute leur chevelure.

Le gène Shh à un rôle majeur dans la formation d'organes tels que le cerveau, le cœur, les poumons et le squelette.

Lors de l'expérience sur des souris, les chercheurs ont injecté ce gène à l'aide d'un adénovirus dans la peau de souris ayant perdu leurs poils suite à un traitement de chimiothérapie.

Deux semaines plus tard sont apparues des follicules pileux en phase active de croissance.

D'après ces chercheurs il s'agit d'une avancée qui permettra de réaliser un traitement qui accélèrera la repousse capillaire après traitement d'une chimiothérapie.

HORMONE DE CROISSANCE « UNE DECISION FAVORABLE AUX VICTIMES"
A l'occasion de la journée mondiale des allergies, GA2LEN lance un nouveau système de surveillance pan-européen pour les allergies respiratoires
La première étude comparative avec placebo montre que la toxine botulinique de type A (Botox(R)) réduit l'incontinence urinaire chez les patients ayant une vessie neurogène hyperactive.
Les médecins du monde discutent l'applicabilité mondiale des directives médicales
Fin d’un bail commercial
Désormais les formalités d’immatriculation d’une société au RCS pourront se faire sur Internet






-----------------------------------------------------
Publication : courriermedical.com

Contactez-nous
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Si vous souhaitez vous désabonner
Cliquez ici

Votre avis sur notre newsletter